<strong>Baleine à bosse</strong>

Baleine à bosse

Vers le milieu / fin août, un peu de magie se déroule dans les eaux de Nosy be, tout en naviguant dans la mer, vous pourrez assister et vivre l’une des rencontres les plus attendues et passionnantes de l’année, la migration des baleines à bosse! Ils nous tiendront compagnie tout au long du mois de septembre et si nous avons de la chance jusqu’à la mi-octobre. Observer leur comportement est vraiment extraordinaire, et c’est grâce à ce dernier que nous pourrons les repérer! Bouffées, respirations, sauts et jeux, mais aussi en écoutant leur chant lors des plongées, ils vous apporteront des larmes inattendues… Pour nous, elles sont un véritable « miracle de la nature »! 40 TONNES POUR 18 MÈTRES DE DOUCEUR INFINIE!

Requin baleine

Requin baleine

Entre octobre et novembre, l’eau commence à chauffer et, lors de nos sorties en mer, il ne sera pas difficile de rencontrer l’eau qui semble bouillir, une multitude de bonitos folles qui sautent à la surface de la mer à la recherche de sardines, au dessus des oiseaux, des mouettes, des fous de Bassan et des frégates plongent en plongée pour pouvoir attraper un morceau dans le même banquet, et c’est entre ce « chaos » qui, s’il est soigneusement observé, lui arrive, le plus gros poisson du monde, ainsi que curieux et totalement inoffensif … LE REQUIN BALEINE! Reconnaissable par la nageoire caudale ou dorsale qui sort de l’eau, ou reconnaissable d’en haut … une forme recouverte de nombreux points blancs presque pour ressembler à un « ciel étoilé », sans surprise son nom dans la langue malgache typique « Marokintana » signifie de nombreuses étoiles .
Dans les eaux de Nosy Be le requin baleine jouit toujours d’une excellente santé, et pour préserver sa présence nous le respecterons sans le toucher et sans le déranger, mais équipé d’un masque et de palmes et en nous laissant glisser doucement dans l’eau nous pourrions l’observer et nager avec lui pendant une expérience unique en son genre! Le requin baleine nous tiendra compagnie jusqu’en janvier, mais nous aurons le pic de son observation en novembre.